vendredi 5 novembre 2010

Route du Rhum : Thomas Coville poursuite à 32 noeuds !

Sodebo - Route du RhumLe speedomètre de Sodebo affiche des vitesses à faire rêver les coureurs d’écume de la Route du Rhum ! Après deux jours à batailler au près, sur une mer inconfortable, le trimaran mené par Thomas Coville a recueilli les faveurs du vent : un rinçage à l’eau de pluie, en fin de matinée, aussitôt suivi d’un bienveillant flux de Nord-Est qui propulse donc le trimaran sur la route directe à une moyenne de 25-26 nœuds. Au cinquième jour de course, au pointage de 16h, Sodebo se classe 2e, à 346 milles de Franck Cammas.


Dans cette poursuite océanique, toute la garde-robe du trimaran y est passée ! « J’ai beaucoup transpiré. Je suis passé de la petite voile tempête jusqu’au gennaker, racontait Thomas Coville, lors de la vacation vidéo de 16h. C’est beaucoup de manœuvres, donc beaucoup d’énergie. Il faut toujours être concentré, mais c’est réussi. »


Ainsi, le skipper de Sodebo a successivement roulé et envoyé le foc ORC (foc tempête), la trinquette et le solent pour finir par dérouler le gennaker de 325 m2. Un enchaînement qui impose une grande concentration physique et mentale pour tenir la cadence. « J’ai eu un petit couac sur l’envoi de gennaker, a expliqué le chef d’orchestre du trimaran. Il a fallu que j’aille devant l’étrave pour démêler les écoutes, ça a fait un pataquès, je n’aime pas trop ! Mais hors cette manœuvre scabreuse, tout s’est bien enchaîné. »


sodebo21


« Ça devrait être moins rock’n roll dans les heures qui viennent, estimait Thomas en guettant les rafales de vent, écoute de gennaker à la main. Ensuite, il y aura du portant jusqu’à la fin et ce sera une course de vitesse jusqu’aux Antilles. Enfin ! On fait des milles sur la route directe ! On a fait quelque chose d’ambitieux, de difficile, mais c’est une super satisfaction… Ouais… 32 nœuds ! » La pluie crépite, le skipper n’en finit pas d’amortir les mouvements de la mer grise, le bateau accélère si bien que ses étraves avalent goulûment l’écume des vagues. « Ça glisse, c’est sympa, » résume Thomas Coville, tout à son bonheur de faire valser le classement provisoire.


Vidéo à bord de Sodebo par Thomas Coville - 4/11/2010


[flv width="580" height="360"]http://88.191.97.51/dms/accesFTP/DMS2/fd.php?filename=sodebo-voile-dms/videos/preview/1408.flv&newname=sodebo-voile-dms-team-sodebo-bab-sodebo-liv[/flv]


Crédits photos : Team Sodebo - Sea&Co

0 commentaires:

Publier un commentaire