lundi 18 août 2008

Interview de l’équipage de 470 médaillé de bronze

Jo

Les français Nicolas Charbonnier et Olivier Bausset remportent le bronze en 470 hier aux JO. Ce qui porte à 2 le nombre de médailles françaises après le bronze en Finn. Il nous reste encore quelques chances en Laser et en RSX.


  • Olivier Bausset, équipier du 470 :


Nous sommes super contents. Nous avons atteint notre objectif qui était la médaille. Cette dernière course était tendue. Elle est bien partie avec un super premier tour. Mais le vent soufflait de terre et du coup, le plan d’eau était très difficile à anticiper. Un peu le hasard. Au 2ème bord de près trois concurrents, dont malheureusement les Britanniques, ont profité d’une risée et nous ont passé. Après ça été chaud jusqu’au bout. Je suis évidemment heureux car c’est ma dernière régate. Maintenant, je vais me consacrer à la fin de mes études de pharmacie. C’était donc aujourd’hui ou jamais. C’est l’accomplissement de 5 ans d’effort. On pense à tout le monde : amis, famille, ma femme… Et notre amitié avec Nicolas qui en sort que renforcée. J’ai aussi envie du coup d’annoncer une autre nouvelle : ma femme Emilie est enceinte de trois mois. Je suis super heureux de tout ce qui m’arrive aujourd’hui.

  • Nicolas Charbonnier, barreur du 470 :


C’est sur que cette médaille, nous aurions pu l’assurer avant si nous n’avions pas vécu une dernière journée difficile dans les régates en flotte. Du coup, on s’est mis en difficulté. Mais des erreurs tout le monde en a fait à part l’Australien peut-être. Cette régate nous avons navigué de façon propre, à notre niveau mais sans être excellents sinon nous aurions l’or. Mais c’est quand même génial, c’est l’accomplissement de mon rêve d’enfant. J’aurais vraiment été ennuyé de ne faire que 4 ou 5 mais une médaille c’est super. En plus, c’est une histoire qui s’achève car Olivier arrête. Lui c’est sa première vie qui finit et je voulais qu’elle se termine bien. C’est possible de naviguer sans sentiment mais là, c’est vraiment quelque chose de fort. Cela fait 15 ans que l’on se connait. C’est vraiment mon meilleur ami. J’ai très envie de poursuivre pour aller décrocher l’or en Grande Bretagne mais il faut que je puisse le faire dans de bonnes conditions on verra. Et puis, il faut que je remplace Olivier. Non car il est irremplaçable. C’est une histoire de partage entre Olivier et moi, oui nous partageons vraiment cette médaille. Je pense aussi à nos entraîneurs de toujours qui sont là, Baptiste (Meyer) et Philippe (Michel).

Podium des 470 Hommes au JO de Qingdao

  • Médaille d’or : Nathan Wilmot et Malcolm Page (AUS)

  • Médaille d’argent : Nick Rogers et Joe Glanfield (GBR)

  • Médaille de bronze : Nicolas Charbonnier et Olivier Bausset (YC Antibes et CN Ste Maxime)

0 commentaires:

Publier un commentaire