vendredi 13 novembre 2009

Transat Jacques Vabre : BT déclenche sa balise de détresse

EDIT - 16hGMT : Un navire, l'Océan explorer, est sur zone. Les skippers vont bien.



bt-josse-vis2A environ 10:20 GMT ce matin, BT a déclenché sa balise de détresse après avoir constaté des dégâts majeurs au terme d'une nuit particulièrement difficile en raison des conditions de mer déchaînées et des rafales à 60 nœuds. Les navigateurs sont en contact régulier avec Jean Maurel, directeur de course de la Transat Jacques Vabre.

Le roof de BT est arraché et les hommes font état d'un monocoque rempli d'eau aux deux tiers. Le MRCC coordonne les opérations avec la Direction de course et l'équipe technique de BT, de manière à assurer le sauvetage des skippers. Ces derniers ont préparé tout le matériel de sécurité (gps et radeau de survie) et attendent les secours, sachant que des cargos et une ressource aéronautique sont dans le périmètre. Le MRCC Falmouth a confirmé que le RCC des Açores venait d'envoyer un hélicoptère et un navire de la Marine sur zone, tout en diffusant une alerte par satellite à tous les navires susceptibles de porter assistance.

Vidéo > J. Maurel, directeur de course: analyse de la situation à bord de BT et point sur les sauvetages en cours. Images envoyées par BT ce matin avant l'avarie



[flv width="580" height="420"]http://transatjacquesvabre2009.tv/onlinemedias/11FEEDbis131109_TJVA09m.flv[/flv]


  • Jean-François Cuzon BT – 2ème au classement Imoca de 5h


Les conditions sont très difficiles. Depuis minuit on a entre 35 et 50 nœuds. C'est sport, c'est l'horreur, c'est vraiment impressionnant…. On essaie de préserver le bateau tant qu'on peut. La mer est forte mais l'allure ne l'est pas donc ça va. Le plus impressionnant ce sont les bourrasques, c'est très actif, le vent monte très rapidement et bascule, c'est ça qui est très difficile en fait. A priori on en a jusqu'a midi aujourd'hui puis ca devrait mollir. Ha tiens là on a 53 nœuds de vent…. D'ailleurs il faut que je vous laisse là.

0 commentaires:

Publier un commentaire